L'Equateur frappé par deux séismes de forte magnitude

le
0
Vue aérienne de la ville de Pernedales en Equateur, après le tremblement de terre du 16 avril.
Vue aérienne de la ville de Pernedales en Equateur, après le tremblement de terre du 16 avril.

Selon les autorités, les secousses n’ont pas justifié une alerte au tsunami, et il n’y avait pas dans l’immédiat d’informations sur des victimes ou des dégâts.

Deux séismes de forte magnitude ont frappé dimanche 10 juillet l’Equateur, dans la même région où un tremblement de terre avait fait près de 700 morts en avril. Selon les autorités, les secousses n’ont pas justifié une alerte au tsunami, et il n’y avait pas dans l’immédiat d’informations sur des victimes ou des dégâts.

Un séisme de magnitude 6,2 a eu lieu à 21 h 04, heure locale (lundi 3 h 04 à Paris), dans la province d’Esmeraldas, dans le nord-ouest de l’Equateur, à la frontière avec la Colombie. Un autre tremblement de terre, plus long et d’une magnitude de 5,9, s’est produit quatre minutes plus tard.

L’institut américain d’études géologiques a, pour sa part, évalué à 6,4 la magnitude du premier séisme. Il a précisé que son épicentre se situait à 41 kilomètres au sud de la localité de Propicia et à 154 kilomètres au nord-ouest de Quito, la capitale équatorienne. Propicia est proche d’Esmeraldas, localité qui avait été particulièrement dévastée par le tremblement de terre du 16 avril, de magnitude 7,8.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant