L'EPR finlandais ne sera pas opérationnel en 2014, selon TVO

le
2
NOUVEAU RETARD POUR L'EPR D'OLKILUOTO EN FINLANDE
NOUVEAU RETARD POUR L'EPR D'OLKILUOTO EN FINLANDE

HELSINKI (Reuters) - Le réacteur nucléaire de type EPR d'Olkiluoto 3 actuellement en construction en Finlande a subi un nouveau retard et ne sera pas en mesure de produire régulièrement de l'électricité en 2014, a déclaré lundi son futur exploitant, la compagnie d'électricité Teollisuuden Voima (TVO).

La construction de ce réacteur, assurée par le groupe français Areva et l'allemand Siemens, devait initialement s'achever en 2009 mais elle a été retardée à de multiples reprises tandis que sa facture augmentait.

TVO explique le nouveau retard par le fait que les travaux d'ingénierie des systèmes d'automatisation et d'installation ne tiennent pas les délais initialement prévus.

La compagnie précise que ce retard prend en compte les informations transmises par le consortium Areva-Siemens.

En fin de journée, Areva a réagi en rejetant toute responsabilité sur TVO.

En décembre, Areva et Siemens étaient convenus avec TVO de la "réalisation conjointe de certaines tâches spécifiques de contrôle-commande", indique le groupe nucléaire français dans un communiqué, ajoutant que TVO "n'a pas été en mesure de démontrer jusqu'à présent une organisation opérationnelle claire pour remplir les principales conditions indispensables à la réussite du projet".

Areva précise avoir écrit le 6 juillet à TVO lui demandant de rediscuter le planning afin que "TVO supporte la responsabilité de tout glissement survenu au printemps 2012".

Le groupe français ajoute réclamer "l'engagement sans faille de son client pour permettre la poursuite de ce projet dans des conditions bien définies".

L'action Areva a clôturé lundi en hausse de 7,45% à 11,755 euros, les investisseurs profitant de l'annonce vendredi de la cession de sa participation de 63% détenue dans le producteur d'or canadien La Mancha Resources pour revenir sur le titre, qui a perdu plus de 38% depuis le début de l'année.

Terhi Kinnunen, Marc Angrand, Pascale Denis pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lelis le lundi 16 juil 2012 à 22:17

    Basta, le nuke. Dépassé.

  • sophiatr le lundi 16 juil 2012 à 14:19

    Incroyable, comment voulez vous gagner les parts du marché avec 6 années de retard ! Et encore c'est pas finir les surprises d'ici 2015 !