L'épidémie de grippe en "période de décroissance" en France

le
1

PARIS, 27 février (Reuters) - L'épidémie de grippe, particulièrement sévère cet hiver en France où elle a touché quelque 2,5 millions de personnes, est en "période de décroissance", ont assuré vendredi Manuel Valls et Marisol Touraine. Le Premier ministre et la ministre de la Santé, qui ont effectué une visite à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, ont estimé que les pouvoirs publics avaient agi au "bon moment" face au fléau qui a fait jusqu'à 500.000 nouveaux malades par semaine. "Maintenant, nous sommes en phase de décroissance, plus marquée à Paris qu'elle ne l'est dans certaines régions de province", a déclaré Marisol Touraine à l'issue d'une visite aux urgences. La situation "reste tendue dans certains établissements de province particuliers", a-t-elle ajouté. "On adapte les réponses en fonction de ce qu'on observe sur le terrain." L'agence régionale de la santé (ARS) a fait état la semaine dernière d'une augmentation de près de 20% de la mortalité des personnes âgées en Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), la région la plus touchée derrière le Limousin par l'épidémie de grippe. ( ID:nL5N0VU3T8 ) "Quand il y a ce type de pic (...), il y a effectivement une augmentation des décès, notamment des personnes âgées qui ont déjà d'autres pathologies (et) qui sont fragiles", a dit Manuel Valls, qui a promis "la transparence" sur les chiffres des décès causés par cette épidémie. "Nous avons répondu, me semble-t-il, avec la détermination qu'il fallait et au bon moment", a estimé le chef du gouvernement. (Elizabeth Pineau, avec pool sur place, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1178616 le vendredi 27 fév 2015 à 18:36

    TOUT EST NORMAL avec un premier ministre ANORMAL.......rappelez vous comment la gauche hurlait lors des morts lors de l'année sècheresse . Et c'était NORMAL l'affaire du sang contaminé......TOUJOURS LE MÊME DISCOURS " RESPONSABLE MAIS JAMAIS COUPABLE" ces socialos.