L'épidémie de fièvre Ebola a tué plus de 1.900 personnes

le
0

WASHINGTON/CONAKRY, 3 septembre (Reuters) - L'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest a fait jusqu'ici plus de 1.900 morts, près de 400 décès supplémentaires ayant été recensés depuis une semaine, a-t-on appris mercredi de sources autorisées. Les premiers cas avaient été signalés dans le sud-est de la Guinée en mars et l'épidémie frappe désormais cinq pays d'Afrique de l'Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone, Nigeria et Sénégal). Le gouvernement guinéen a annoncé mercredi qu'un nouveau foyer de fièvre avait été décelé dans la préfecture de Kérouane, zone du pays épargnée jusque-là par l'épidémie. ID:nL5N0R444C Au 1er septembre, 489 décès dus à la fièvre étaient comptabilisés en Guinée. Au Nigeria, 17 cas ont été signalés, dont trois à Port Harcourt. Au Sénégal, un premier cas a été confirmé la semaine dernière. (Toni Clarke et Saliou Samb, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant