L'épidémie d'Ebola officiellement terminée en Guinée

le
0
    CONAKRY, 29 décembre (Reuters) - L'épidémie de fièvre Ebola 
a été déclarée officiellement terminée mardi en Guinée, où la 
maladie a fait plus de 2.500 morts. 
    Des trois pays les plus touchés par l'épidémie qui a démarré 
fin 2013, seul le Liberia est toujours classé en zone d'épidémie 
après en être sorti plusieurs fois cette année. La Sierra Leone 
en est sortie en novembre. 
    En application des règles de l'Organisation mondiale de la 
santé (OMS), un pays est déclaré libre du virus Ebola après 
expiration d'un délai de 42 jours courant à partir de la 
guérison ou du décès du dernier patient contaminé et si aucun 
nouveau cas n'est intervenu entre-temps. 
    Sur les quelque 28.600 cas recensés par l'OMS, dont 11.300 
mortels, plus de 3.800 ont été enregistrés en Guinée, où plus de 
2.500 malades ont succombé à la maladie. 
    L'épidémie a également eu des conséquences lourdes sur 
l'économie, l'éducation et le secteur de la santé. D'après René 
Migliani, du Centre national de coordination de la lutte contre 
Ebola, le virus a laissé quelque 6.200 enfants orphelins dans le 
pays. 
 
 (Saliou Samb; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant