L'épargne salariale en hausse

le
0

L'épargne salariale permet aux salariés de se constituer une épargne, grâce à différents dispositifs proposés par l'entreprise. Cette option connaît une hausse des encours.

Épargne salariale, rappel du principe

L'épargne salariale est un dispositif pouvant être proposé par les entreprises à leurs salariés. Trois possibilités existent pour constituer une épargne salariale.

La participation consiste à faire bénéficier ses salariés de primes en fonction des performances réalisées. L'intéressement fonctionne sur le même principe de primes, qui peuvent être placées sur un Plan d'Épargne Entreprise ou directement versées aux salariés. Enfin, l'abondement consiste à compléter l'épargne du salarié en effectuant un versement, qui ne devra pas être supérieur à trois fois le montant du versement réalisé par ce salarié.

Des chiffres en hausse

Selon l'Association française de la gestion financière (AFG), les chiffres de l'épargne salariale ont connu une belle hausse au premier semestre 2012. En effet, le total des encours d'épargne salariale en OPCVM a gagné 4,5 % pour atteindre 89,2 milliards d'euros. Parmi ces placements, les fonds diversifiés ont progressé de 6 %. On note aussi une augmentation des investissements socialement responsables, de 33 % en un an.

Une fiscalité attractive

Puisque l'épargne salariale n'est pas considérée comme un salaire, elle n'est pas soumise à l'impôt sur le revenu ni aux charges sociales, hors contributions obligatoires (CSG, CRDS). Une solution intéressante, qui séduit les salariés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant