L'épargne salariale a atteint 117,5 milliards d'euros en 2015

le
1
L'épargne salariale a atteint 117,5 milliards d'euros en 2015
L'épargne salariale a atteint 117,5 milliards d'euros en 2015

Grâce à la bonne tenue des places financières en 2015, les encours de l'épargne salariale ont augmenté de 7% en France en 2015 pour atteindre 117,5 milliards d'euros. Selon le bilan de l'Association française de la gestion financière (AFG), près de 300 000 entreprises proposent ce dispositif à environ 10,5 millions de salariés, soit une hausse de 4% par rapport à 2014.

Parmi les divers placements, les fonds ISR (Investissement socialement responsable) ont enregistré sur un an une hausse des encours de 14,5% en 2015 pour atteindre 22 milliards d'euros. La progression est encore plus forte pour les «fonds solidaires», dont l'actif atteint désormais 5,2 milliards d'euros (+27%). Reste que les fonds d'actionnariat salarié représentent 45,9 milliards d'euros. Les fonds dits «diversifiés» (investis largement en actions) sont majoritiaires avec 71,6 milliards d'euros.

Selon l'AFG, 12,5 milliards d'euros ont été versés aux salariés en 2015, soit une hausse de 2,5% par rapport à 2014: 3,5 milliards d'euros au titre de la participation, 3,8 milliards d'euros au titre de l’intéressement, 2,7 milliards d'euros au titre des versements volontaires des salariés et 2,5 milliards d'euros au titre de l’abondement des entreprises. En principe, ces sommes peuvent être investies sur un ou plusieurs Fonds communs de placement en entreprise (FCPE) et utilisables après cinq ans (ou à la retraite).

A l'inverse, le montant des rachats des salariés a lui aussi progressé de 7,5% par rapport à 2014 à 12,9 milliards d'euros. « Ces rachats ont été effectués principalement lors de cessations de contrats de travail ou d'achats de résidence principale», précise l'AFG. «Les deux principaux cas légaux de déblocage anticipé, ajoute l'AFG, demeurent la cessation du contrat de travail avec un montant moyen débloqué de près de 5 309 euros pour plus de 300 000 salariés et l’achat de la résidence principale. 151 000 foyers ont pu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marc2750 il y a 10 mois

    Quel rapport avec la photo ?