L'éolien manque de souffle

le
0
Malgré un vent de procès et de pétitions défavorables, la France confirme sa 7e position dans le top ten de la puissance éolienne installée, selon le rapport 2010 de la World Wind Energy Association.


Malgré un vent de procès et de pétitions défavorables, la France confirme sa 7e position dans le top ten de la puissance éolienne installée, selon le rapport 2010 de la World Wind Energy Association (WWEA). Elle a augmenté sa capacité énergétique de 1086 mégawatts (MW) depuis 2009, soit 23,7 %. Cette croissance modeste lui permettra-t-elle d'atteindre l'ambitieux objectif du gouvernement de porter à 23 % la part des énergies renouvelables dans la consommation d'énergie à l'horizon 2020. Rien n'est moins sûr. Les mesures de «modernisation» prises récemment par le ministère de l'Ecologie devraient accélérer l'envol de l'éolien terrestre, en réduisant notamment les délais d'instruction des projets, tout en assurant une préservation des paysages. On ne devrait plus connaître d'implantations sauvages, l'avis des habitants concernés étant requis et les contrôles renforcés. Depuis le Grenelle de l'environnement, les éoliennes de plus de 50 mètres d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant