L'envoyé du gouvernement à la porte de Fessenheim

le
6
UNE MANIFESTATION DE SALARIÉS EMPÊCHE L'ENVOYÉ DU GOUVERNEMENT D?ACCÉDER À LA CENTRALE DE FESSENHEIM
UNE MANIFESTATION DE SALARIÉS EMPÊCHE L'ENVOYÉ DU GOUVERNEMENT D?ACCÉDER À LA CENTRALE DE FESSENHEIM

FESSENHEIM, Haut-Rhin (Reuters) - Francis Rol-Tanguy, le tout nouveau délégué interministériel chargé de la fermeture et de la reconversion de la centrale nucléaire de Fessenheim, s'est vu interdire vendredi l'entrée du site par une manifestation des salariés.

La mise à l'arrêt, d'ici 2016, des deux réacteurs de la plus ancienne centrale nucléaire de France, a été annoncée le 14 septembre par François Hollande, qui confirmait ainsi une de ses promesses de la campagne de l'élection présidentielle.

Francis Rol-Tanguy, qui se rendait vendredi matin dans les installations des bords du Rhin, pour une première prise de contact avec la direction et les représentants du personnel, a été accueilli dès l'entrée par une manifestation de 150 salariés hostiles à la fermeture qui arboraient des drapeaux syndicaux.

Plusieurs élus de la communauté de communes, eux aussi opposés à l'arrêt de la centrale, étaient également présents.

"Produire du courant est notre métier, la sécurité est notre devoir", proclamait une banderole de l'intersyndicale.

Le délégué interministériel a finalement rebroussé chemin. Il devrait tenir une conférence de presse dans la journée à la préfecture du Haut-Rhin.

Patrick Genthon, avec Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote le vendredi 14 déc 2012 à 12:45

    Meme avec un mandat de Hollande on peut rester à la porte, que va faire notre grand président? Donner la force?

  • manx750 le vendredi 14 déc 2012 à 12:04

    On ferme Fessenheim à cause des risques de Tsunami ... On n'est jamais trop prudent ! Il faudrait aussi fermer l'Elysee car le Tsunami sur l'emploi et l'économie est déjà là !

  • manx750 le vendredi 14 déc 2012 à 12:03

    En attendant le brave représentant du Gvt peut aller fumer du schiste en Gde Bretagne !

  • LeRaleur le vendredi 14 déc 2012 à 11:54

    BRAVO ceux de Fessenheim.

  • bordo le vendredi 14 déc 2012 à 11:43

    Très drôle. Ils ont bien raison. En quoi cette personne est-elle compétente pour "fermer une centrale". Il est à la porte, qu'il y reste. Il est fonctionnaire, il a la sécurité de l'emploi, pas comme les autres salariés qu'il projette d'envoyer au chômage. Quant à un raz de marée à Fessenheim...

  • M3101717 le vendredi 14 déc 2012 à 11:38

    Bravo à ces gens qui défendent leurs emplois : pourquoi n'aurions-nous pas droit, comme les Japonai, à notre catastrophe nucléaire ? Jouez perso les p'tits gars ;o)