L'entretien et l'assurance font flamber le coût annuel d'une voiture

le
0

Ces deux postes de dépense pèsent toujours plus lourd dans le budget des automobilistes, selon l'enquête annuelle de l'Automobile Club association (ACA). Ils effacent l'effet positif de la baisse des prix à la pompe. Les taxes font aussi grimper la facture.

La hausse du coût de l'assurance et de l'entretien a fait grimper le budget des automobilistes en 2014, malgré la baisse des prix des à la pompe, selon l'enquête annuelle de l'Automobile Club association (ACA) présentée ce jeudi. L'étude compare le budget d'automobilistes roulant avec cinq modèles de voitures neuves de 2014 - Renault Clio essence, Renault Clio diesel, Dacia Logan diesel, Peugeot 308 diesel et Toyota Prius Hybride - sur 8225 kilomètres pour les trois premiers et 15.477 kilomètres pour les deux derniers.

Verdict, seuls les propriétaires de la Toyota et de la Logan ont fait des économies en 2014. Celui de la Prius a ainsi dépensé 8575 euros, soit 2,4% de moins que l'année précédente (8782 €). La Logan, quant à elle, a coûté à son conducteur 4732 euros en 2014, contre 4988 euros en 2013. À l'inverse, le budget du conducteur de la Clio a atteint 5881 euros (+3,1%), contre 5705 euros en 2013, dans sa version essence. La diesel a seulement coûté 6 euros de plus (5946 euros) qu'en 2013. Celui de la Peugeot 308 a dépassé la barre des 8000 euros, passant de 7687 à 8126 euros en un an. Le budget total annuel de la Dacia Logan diesel, quant à lui, n'atteint pas les 5000 euros (4732 € exactement).

Globalement, les primes d'assurance ont fortement augmenté l'an dernier et ce, malgré une très bonne année sur le plan de la sécurité routière en 2013, la mortalité ayant atteint son niveau le plus bas. Pour la Renault comme pour la Peugeot, par exemple, le budget assurance a grimpé de 1,7%. Même tendance pour l'entretien - pièces de rechange, main d'œuvre ou travaux de peinture - dont la facture a gonflé de plus de 3% pour ces modèles.

La «cagnotte» des taxes sur le carburant

L'ACA dénonce en passant les taxes élevées dont s'acquittent les automobilistes à travers la TVA, la taxe carburant TICPE et la TVA sur la TICPE. Le propriétaire de la 308 paye près de 2000 euros de taxes sur l'année, dont 607 euros pour l'achat. Le reste est donc prélevé sur le carburant, les péages, l'entretien, l'assurance et le garage. «2000 euros de taxes pour faire 15.000 km... C'est 1 euro de taxe tous les 7 à 8 kilomètres», souligne l'association. Pour la Clio, le «budget taxe» s'élève à environ 1500 euros, contre moins de 1200 euros pour la Logan. La palme revient à la Prius (2200 €). «Par rapport au 20 % de la TVA normale, l'automobiliste subit entre 29 % d'imposition (Clio gazole) et 36 % d'imposition (Clio super sans plomb 95). L'un des meilleurs contribuables de France...»

Au total, ces taxes se seraient élevées à 34 milliards d'euros l'an dernier. Didier Bollecker, le président de l'association, déplore en comparaison que le budget accordé à l'entretien et la modernisation des routes l'an dernier n'ait atteint que 340 millions d'euros, soit 1% seulement de cette «cagnotte» ponctionnée «dans les poches des usagers de la route».

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant