L'entreprise Bergère de France en redressement judiciaire

le
0

STRASBOURG, 27 février (Reuters) - Bergère de France, une entreprise de vente de laine à tricoter qui possède l'une des dernières filatures industrielles vouée à ce produit en France, a été placée vendredi en redressement judiciaire, a annoncé le greffe du tribunal de commerce de Bar-le-Duc (Meuse). Le tribunal a fixé la période d'observation à six mois. Les syndicats jugent qu'un plan de départs sera inévitable dans cette entreprise qui emploie 300 personnes. "C'est sûr qu'il y aura un plan social, on a eu de grosses pertes, on a vendu le patrimoine et il n'y a plus d'argent dans les caisses", avait dit à Reuters Nelly Floczek, déléguée CGT, à la veille du jugement. Le tribunal a par ailleurs ouvert une procédure de sauvegarde pour Bradfer Investissement, la holding familiale placée sous administration provisoire depuis 2007 en raison d'un différend entre les deux fils et héritiers de Robert Petit, qui a fondé l'entreprise en 1946. Jean-Louis Petit, PDG de Bergère de France, évoquait une "situation économique difficile" dans un entretien paru mercredi dans L'Est républicain. "Le compte d'exploitation de Bergère de France est en déficit de 1,9 million d'euros pour 32 millions d'euros de chiffre d'affaires sur l'exercice 2014 clos au 31 juillet. Il y avait déjà eu des pertes en 2012 et les perspectives pour 2015 ne sont pas bonnes : un CA à 30 millions d'euros et des pertes de 1,7 million d'euros", expliquait-il. Bergère de France, qui vend ses pelotes par correspondance et en boutiques, avait tenté, ces dernières années, de se diversifier dans le prêt-à-porter via une filiale, Wega, un échec qui s'est soldé par la vente de cette entité, l'an dernier, pour un euro symbolique. De la vingtaine de boutiques achetées dans les années 1970, cinq sont encore dans le giron de l'entreprise qui vend aussi ses pelotes par le biais de franchisés et de magasins multi-marques. (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant