L'entourage de Fillon assume son offensive

le
0
Pour la deuxième fois en quelques jours, l'ex-premier ministre critique l'ancien chef d'État. Les sarkozystes citent l'humoriste Nicolas Canteloup: « Qui aime bien, trahit bien ».

N'en jetez plus: François Fillon a décidé de cogner, et cogner encore. Depuis le discours un brin condescendant de Nicolas Sarkozy le 8 juillet à l'UMP, François Fillon a décidé de se défaire complètement de son allégeance à Nicolas Sarkozy. Après un entretien au JDD , Valeurs Actuelles publie un portrait avec citations autorisées où François Fillon se lâche encore plus. À quatre jours d'intervalle, cela fait beaucoup.

L'entourage de François Fillon assume cette offensive. L'ancien premier ministre souligne à nouveau ses divergences et ses agacements à l'égard de son ancien président. À propos du quinquennat, il avance que «sur beaucoup de sujets, (il) aurait aimé faire les choses ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant