L'enseignement des langues régionales en question 

le
0
Luc Chatel a commandé un rapport sur un système au succès relatif. Sur le terrain, on constate ainsi que les élèves bretonnants ne peuvent se faire comprendre de leurs aînés.

» Occitan et alsacien mal compris

» Apprendre le breton académique à l'université Rennes-II

Luc Chatel, le ministre de l'Éducation nationale, entend publier prochainement un rapport qui fera «mieux connaître la politique de l'État en faveur des langues régionales». Cette annonce fait suite à une proposition de loi examinée fin juin par des sénateurs socialistes. Après une initiative semblable de députés UMP en décembre 2010, ces derniers réclament un «vrai» cadre juridique pour l'enseignement des langues régionales, aujourd'hui laissé à l'appréciation des autorités académiques, affirment-ils. «Le gouvernement est défavorable à ce texte. Notre république ne craint pas les langues régionales, bien au contraire ; mais elle n'oublie pas que sa langue est le français, fondement de la vie commune», souligne le ministre, qui insiste sur «l'effort continu de l'État depuis des décennies».

Record historique

Dans un récent rapport sur l'enseignemen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant