L'enquête sur le financement de campagnes du FN progresse

le
13
L'ENQUÊTE SUR LE FINANCEMENT DE CAMPAGNES DU FN PROGRESSE
L'ENQUÊTE SUR LE FINANCEMENT DE CAMPAGNES DU FN PROGRESSE

PARIS (Reuters) - Les juges chargés de l'enquête sur le financement des campagnes législative et présidentielle du Front national en 2012 ont sensiblement avancé cette semaine, avec deux mises en examen et de nouvelles auditions.

Les enquêteurs devaient ainsi entendre vendredi Nicolas Crochet, commissaire aux comptes du FN et ancien conseiller de Marine Le Pen, après une première comparution le 2 avril dernier, selon une source judiciaire qui confirme une information du Monde.

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire en avril 2014 à ce sujet, élargie le 9 mars dernier à des faits de financement illégal de partis politiques par une personne morale.

Les juges cherchent à savoir si le FN et le micro-parti de Marine Le Pen, "Jeanne", n'ont pas profité de facilités de paiement offertes par la société Riwal dans le cadre de campagnes électorales.

Mercredi, un proche de Marine Le Pen, Frédéric Chatillon, patron de Riwal, prestataire de services du FN, a été mis en examen pour financement illégal de parti politique. Fin janvier, il avait déjà été mis en examen pour faux, escroquerie, abus de biens sociaux et blanchiment de ce délit.

Sa société a aussi été mise en examen mercredi pour escroquerie et financement illégal de parti politique.

Deux autres personnes avaient auparavant été mises en examen dans cette affaire : Olivier Duguet, ancien trésorier du micro-parti "Jeanne" --pour complicité de financement illégal de parti politique, complicité d'escroquerie et complicité et recel d'abus de biens sociaux-- et Axel Loustau, son actuel trésorier, pour escroquerie.

DONS DÉGUISÉS?

Selon Le Monde, la présidente du Front national ainsi que David Rachline, sénateur du Var et maire de Fréjus, et le député européen Nicolas Bay "sont désormais directement visés" par les investigations des juges.

Lors de la mise en examen de Riwal, mercredi, les magistrats auraient ainsi indiqué qu'il pourrait être reproché à Marine Le Pen d'avoir salarié les deux hommes, qui étaient ses conseillers, "fictivement en CDD, pendant sa campagne", écrit le quotidien. Les salaires qui leur ont été versés par Riwal pourraient en effet constituer des "dons déguisés aux candidats".

Joint par Reuters, Nicolas Bay, secrétaire général du FN, a qualifié ces soupçons de "totalement infondés".

"Pendant les deux mois de campagne législative, et non pendant la campagne présidentielle, j'ai été salarié en CDD par la société Riwal qui était chargée de la conception des documents de campagne de nos candidats", a-t-il expliqué.

"Dans ce cadre, j'étais moi-même chargé de la rédaction des textes contenus dans ces documents. Il nous a semblé prudent juridiquement que je sois à ce titre salarié de la société Riwal afin que le Front national ne soit pas accusé d'avoir mis des moyens gratuitement à disposition de cette société", a-t-il ajouté, assurant pouvoir apporter "la preuve de l'effectivité de ce travail."

Ni Marine Le Pen, ni Nicolas Bay ni David Rachline n'ont été convoqués à ce jour dans le cadre de l'enquête en cours, indique une source judiciaire.

(Chine Labbé, avec Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le vendredi 10 avr 2015 à 19:47

    @CHOMAR VOUS AVEZ VU AUSSI L EMISSION SUR L AMIANTE ET OBRY ... PIS AUSSI sur Thevenoud prisonnier à lm assemblée, l arrive pas a trouver la sortie du labyrinthe.. le povr heureusement qu'on le paie pour tout ces services rendus à : La France

  • M9456028 le vendredi 10 avr 2015 à 19:39

    Le fn est le premier parti de France . ça gene bcp de monde . il fallait s'attendre à ces attaques ( quelque part ridicules au vu des montants )çà ne change rien sur le fond . bien au contraire . les attaques étaient bien plus dures du temps de megret et des villes gagnées alors . il est tjs revenu plus fort . Pas de soucis avec Shengen .

  • M2766070 le vendredi 10 avr 2015 à 19:39

    bon on va bientôt avoir la vérité sur la mort de Béret govoy ? et de Nucci au carfour du development

  • mjjmimi le vendredi 10 avr 2015 à 18:32

    il y a peu les lepenistes disaient " Tous pourris" en parlant des politiques. Là pas un mot... bizarre.

  • mark92 le vendredi 10 avr 2015 à 18:22

    Les petites juges rouges ne savent plus quoi faire en attendant 2017. Bientôt à pole emploi ??

  • M467862 le vendredi 10 avr 2015 à 18:07

    Le FN va être obligé de représenter, à nouveau, JMLP en 2017 faute de combattant.

  • chomar le vendredi 10 avr 2015 à 18:01

    Ça vous fait mal que les vérités soient dites

  • chomar le vendredi 10 avr 2015 à 17:58

    Â 223 Vous avez bien raison,cette émission etait completement edifiante

  • avia2 le vendredi 10 avr 2015 à 17:38

    Les socialos vont se ridiculiser

  • ch.orru le vendredi 10 avr 2015 à 17:33

    Coté PS on est bien sûr nickel/chrome.On verra si c'est vrai au changement de majorité.