L'enquête se resserre sur Jean-Noël Guérini 

le
0
Une nouvelle perquisition a visé le conseil général des Bouches- du-Rhône qu'il préside. Son directeur de cabinet a été mis en examen.

Depuis des mois, la rumeur court : Jean-Noël Guérini est sur le point d'être entendu par la justice... Ce n'est toujours pas le cas mais les gendarmes de la cellule «déchets 13» et le juge Charles Duchaine, qui instruit l'enquête sur les marchés publics des Bouches-du-Rhône et un vaste réseau d'influence et de blanchiment, se rapprochent de plus en plus du sénateur socialiste, président du conseil général des Bouches-du-Rhône et frère d'Alexandre Guérini, chef d'entreprise spécialisé dans les ordures.

Ce dernier a été mis en examen le 1er décembre dernier pour «blanchiment, abus de biens sociaux, détournement de fonds et de biens publics, recel, corruption active et détention de munitions». Il a passé près de six mois en préventive. «Alex» a-t-il profité, pour ses affaires, de la situation influente de son frère Jean-Noël ? Ce dernier a-t-il commis des fautes pour l'aider ? Si l'élu n'a cessé de clamer que, «lui, c'est lui et moi c'est mo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant