L'enquête se poursuit chez Spanghero

le
0
Des cadres de l'entreprise ont été entendus par les enquêteurs de la répression des fraudes.

Trois salariés, ainsi que le directeur administratif et financier de Spanghero, ont été entendus mercredi par les enquêteurs à la gendarmerie de Castelnaudary (Aude). Rien n'a filtré de ces auditions. Elles sont intervenues au lendemain de deux journées de perquisitions dans les bureaux de l'usine.

Mardi, des gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP) ont perquisitionné durant près de huit heures les bureaux de l'entreprise. Ils interviennent dans le cadre de l'enquête judiciaire ouverte par le parquet de Paris pour déterminer si, comme le pense la répression des fraudes, l'entreprise a triché sur l'étiquetage de la viande et a volontairement revendu du cheval à la place du b½uf à plusieurs sociétés, dont Comigel.

Mardi, le directeur administratif et financier, Laurent Cabrol, avait ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant