L'enquête s'oriente vers un meurtre dans la mort de James Brady

le
0

WASHINGTON, 8 août (Reuters) - L'ancien porte-parole de la Maison blanche, James Brady, décédé lundi à Alexandria en Virginie, a été victime d'un meurtre, indique un porte-parole de la police de Washington, vendredi. James Brady, 73 ans, avait été blessé avec trois autres personnes dont le président Ronald Reagan lors de l'attentat commis par John Hinckley Junior qui avait tiré à l'aide d'un pistolet sur le chef de l'Etat américain à Washington le 30 mars 1981. Grièvement blessé et contraint de se déplacer dans un fauteuil rulant, Brady était devenu un fervent partisan du contrôle des armes à feu aux Etats-Unis. "Nous enquêtons en suivant la piste d'un homicide", a déclaré l'officier Hugh Carew. (Ian Simpson; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant