L'enquête préliminaire sur le médicament Furosémide classée sans suite

le
0
L'enquête préliminaire sur le médicament Furosémide classée sans suite
L'enquête préliminaire sur le médicament Furosémide classée sans suite

Le parquet de Paris a classé vendredi sans suite l'enquête préliminaire sur le Furosémide du laboratoire Téva, en «l'absence d'infraction».

Aucune trace de somnifère Zopiclone n'a été trouvée dans les boîtes du diurétique qui avait été mis en cause à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) et les enquêtes initiées par les parquets régionaux n'en ont pas détecté ailleurs en France, précise le parquet.

L'Agence du médicament avait annoncé le 20 juin la «fin de l'alerte» après le retrait de toutes les boîtes.

L'enquête avait été ouverte pour «tromperie aggravée» et «homicides et blessures involontaires»

Plusieurs enquêtes préliminaires avaient été ouvertes en province après l'annonce du décès de plusieurs personnes âgées sous Furosémide pour déterminer si ces décès pouvaient être liés à la prise de médicaments. Le parquet de Paris avait ensuite ouvert une enquête pour «tromperie aggravée» et «homicides et blessures involontaires».

L'Agence du médicament (ANSM) avait lancé une alerte sur une possible erreur de conditionnement de boîtes de Furosémide, suspectées de contenir du somnifère, en se basant sur le signalement d'un pharmacien de Saint-Malo qui disait avoir trouvé un somnifère Zopiclone dans une boîte de Furosémide rapportée par une cliente. Les analyses chimiques ont montré l'absence de toute trace de Zopiclone, avait révélé Le Monde jeudi.

Pas de somnifère chez deux défunts

Mercredi dernier, le parquet de Marseille (Bouches-du-Rhône), qui enquête sur la mort d'un nonagénaire le 8 juin dernier qui prenait du diurétique Furosémide, a conclu qu'aucune trace de somnifère Zopiclone n'a été retrouvé dans les analyses toxicologiques du défunt.

Le parquet de Toulon a également fait savoir mardi qu'aucune trace de somnifère Zopiclone n'avait été décelée dans les analyses toxicologiques réalisées après le décès d'un retraité de 78 ans dans le Var qui prenait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant