L'enquête interne de VW sur le Dieselgate dédouane Müller-presse

le
0
    FRANCFORT, 9 octobre (Reuters) - Matthias MÜller, l'actuel 
président du directoire de Volkswagen  VOWG_p.DE , n'avait pas 
connaissance du trucage de logiciels qui a permis au 
constructeur de contourner des tests anti-pollution, rapporte le 
journal Bild am Sonntag en citant des conclusions de Jones Day, 
le cabinet d'avocats américain chargé de mener une enquête 
interne sur l'affaire. 
    Matthias Müller a découvert l'existence du logiciel truqueur 
le 18 septembre 2015, quand les autorités américaines ont révélé 
la manipulation à l'origine du scandale dit du "Dieselgate", 
précise le journal dominical. 
    Celui qui était alors président du directoire de Porsche, la 
division de voitures de sports de VW, a été promu une semaine 
plus tard, le 25 septembre, à la tête du groupe en remplacement 
de Martin Winterkorn, démissionnaire. 
    Un porte-parole de VW a dit s'abstenir de tout commentaire 
sur une enquête de justice en cours.  
 
 (Edward Taylor, Véronique Tison pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant