L'enquête de l'UE sur les impôts des multinationales prolongée

le , mis à jour à 12:17
0

BRUXELLES, 5 mai (Reuters) - La commissaire européenne à la Concurrence a annoncé mardi que, contrairement à ce qu'elle prévoyait, elle ne serait pas en mesure de clore d'ici la fin de deuxième trimestre son enquête sur les accords fiscaux conclus notamment par Apple AAPL.O , Starbucks SBUX.O , Fiat FCHA.MI et Amazon AMZN.O avec certains pays de l'Union européenne. "Il est évident qu'obtenir des informations est à la fois difficile et chronophage. Nous n'obtenons pas forcément l'information à la première ou à la deuxième demande. En conséquence, nous ne respecterons pas la première échéance de la fin du deuxième trimestre. Nous ferons de notre mieux", a dit Margrethe Vestager au Parlement européen. "Je n'annoncerai pas d'échéance pour la conclusion de ces dossiers", a-t-elle ajouté. La Commission enquête sur les "tax rulings", des accords fiscaux conclus entre une entreprise et le fisc d'un pays donné. ID:nL5N0OS2RV (Foo Yunchee; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant