L'enlèvement de 3 Américains à Bagdad confirmé par des députés

le , mis à jour à 15:08
0
 (actualisé avec précisions) 
    BAGDAD, 18 janvier (Reuters) - Les forces de sécurité 
irakiennes recherchaient lundi dans Bagdad trois Américains 
portés disparus et qui, selon des députés irakiens, ont été 
kidnappés vendredi. Si cet acte était confirmé, il s'agirait des 
premiers Américains à être enlevés dans le pays depuis que les 
troupes américaines s'en sont pour la plupart retirées en 2011. 
    D'après Mohammed al Karbouli, qui siège à la commission 
parlementaire de la Sécurité et de la Défense, les trois hommes 
ont été enlevés alors qu'ils se rendaient à une manifestation 
privée dans le quartier de Dora, dans le sud de la capitale. 
    Un autre membre de la commission, Iskandar Witwit, a précisé 
qu'ils avaient été capturés dans un immeuble de ce quartier. 
    Des barrages ont été mis en place à Dora, rapportent des 
témoins. Deux hélicoptères de l'armée ont été vus survolant le 
secteur tandis que la police patrouillait dans les rues.  
    "Nous n'avons pas d'indications claires sur les 
circonstances de leur disparition", a déclaré un officier de la 
police irakienne, confirmant seulement que les trois Américains 
étaient portés disparus. 
    A Washington, le département d'Etat a déclaré dès dimanche 
soir avoir pris contact avec les autorités irakiennes pour 
localiser les trois disparus, sans confirmer leur enlèvement. 
    Selon la chaîne de télévision Al Arabiya, il s'agit de 
"sous-traitants ou de formateurs" employés par des firmes 
américaines à l'aéroport de Bagdad, et deux d'entre eux ont 
aussi la nationalité irakienne. La chaîne affirme qu'ils ont été 
enlevés vendredi avec leur traducteur.  
    Le quartier de Dora, majoritairement sunnite, a été l'un des 
hauts lieux de l'insurrection consécutive à l'invasion 
américaine de 2003. Mais des milices chiites soutenues par 
l'Iran y sont également présentes. 
    L'Irak est aussi le théâtre d'enlèvements crapuleux avec 
demande de rançons. Le mois dernier, au moins 26 Qataris ont été 
enlevés lors d'une partie de chasse dans le sud désertique 
irakien. Ils n'ont pas été retrouvés. 
    En septembre dernier, 18 Turcs avaient été enlevés à Bagdad 
par une organisation armée, et ils avaient été relâchés au bout 
de plusieurs semaines de captivité.     
 
 (Saif Hameed avec Maher Chmaytelli; Jean-Philippe Lefief, 
Henri-Pierre André et Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant