L'énigme qui met l'Inde en émoi

le
0
Des collégiens rendent hommage à Aarushi, assassinée dans sa chambre en mai 2008.
Des collégiens rendent hommage à Aarushi, assassinée dans sa chambre en mai 2008.

Tout dans cette affaire fait froid dans le dos. L'adolescente égorgée dans son lit, les sidérantes volte-face de la justice et le doute effroyable qui plane autour de la culpabilité des parents depuis cinq ans... La justice a tranché. À 16 h 30, heure indienne, Shyam Lal, le juge du tribunal bondé de Ghaziabad, en banlieue de Delhi, a prononcé une peine d'emprisonnement à perpétuité pour Rajesh et Nupur Talwar, un couple de dentistes. La veille, ils avaient été déclarés coupables du meurtre de leur fille unique, Aarushi, 14 ans au moment des faits, et de leur domestique népalais, Hemraj, 45 ans. Les deux victimes avaient été égorgées.Ce sordide fait divers a tant fasciné les Indiens que les détails sont désormais connus de tous. Au petit matin du 16 mai 2008, la collégienne Aarushi Talwar était découverte égorgée sur le lit de sa chambre close. Le crime s'était déroulé durant la nuit, ses parents dormant dans la pièce voisine, dans un appartement situé à Noida, en banlieue de Delhi. Le lendemain, le cadavre de Hemraj Banjade, le domestique népalais de la famille, était aussi retrouvé sur la terrasse de la maison.

LIRE notre article "Qui a tué Aarushi ?"

Finalement, la justice a validé la thèse de l'enquête policière : Aarushi a été tuée dans un accès de rage par ses parents qui l'auraient surprise avec Hemraj, le domestique de la maison, dans une position "répréhensible". Les parents Talwar ne semblaient certes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant