L'ENI revoit à la hausse le potentiel de son gisement de gaz au Mozambique

le
0
(Commodesk) Les réserves d'un gisement offshore de gaz appartenant à l'ENI, au large du Mozambique, ont été revues à la hausse, a présenté jeudi la compagnie italienne d'hydrocarbures. Depuis l'annonce de la découverte du site, la semaine dernière, des explorations complémentaires ont réévalué le potentiel à 637 milliards de mètres cube, soit 21% de la production annuelle mondiale. Durant l'approfondissement du puits, de nouvelles réserves d'environ 212 milliards de mètres cube ont été découvertes. Le gisement contiendrait ainsi 50% de gaz de plus qu'initialement estimé. Parallèlement, la compagnie, troisième producteur européen d'hydrocarbures annonce des profits en hausse de 3% au troisième trimestre, par rapport à 2010, à 1,77 milliard d'euros. Ils sont cependant en baisse de 3% pour les neuf premiers mois de l'année, à 5,57 milliards d'euros. La production d'hydrocarbures est, quant à elle, en baisse de 13,6% sur les trois derniers mois, à 1,47 millions de barils équivalent pétrole par jour, du fait de l'arrêt de la production en Libye jusqu'en septembre.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant