L'enfant giflé en 2002 par Bayrou condamné

le
2
Dix ans plus tard, celui qui tentait de «faire les poches» du candidat centriste a été condamné après des incidents avec des policiers à quatre mois de prison.

En 2002, lors d'un meeting à Strasbourg, François Bayrou, qui à cette époque portait les couleurs de l'UDF, avait été surpris qu'un enfant essaie de le voler. Le candidat à la présidentielle avait estimé quelques jours après que cette gifle était «un geste de père de famille (...) sans gravité».

L'enfant, aujourd'hui âgé de 21 ans, a été condamné par le tribunal correctionnel de Strasbourg, lundi, à quatre mois de prison ferme. Il est accusé d'outrages et de violences lors d'une altercation avec des policiers, comme le révèlent Les Dernières Nouvelles d'Alsace. Selon l'avocat du jeune homme, il a reconnu avoir insulté des policiers qui avaient aspergé son père de gaz lacrymogène en juillet dernier lors d'un attroupement dans une cité de la Meinau, au sud de la ville. Mais il a nié avoir jeté des objets sur les forces de l'ordre.

Le jeune homme, surnommé «Bayrou» dans son quartier depuis la fameuse claque filmée par les caméras en 2002, compte dé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • l.badet- le mardi 3 avr 2012 à 19:13

    Vive un pays où l'on défend davantage les malfrats que les victimes!

  • csanta le mardi 3 avr 2012 à 19:03

    c'est pas une mais deux gifles qu' il lui aurait fallu...et c'est lui qui a été victime à l'époque... tiens, tiens, le père aussi est ds ce genre de délit....comme quoi... des chiens ne font pas des chats