L?énergie durable à la relance

le
0
Le chantier de l?éolien offshore va se poursuivre avec le lancement d?une deuxième appel d?offres gouvernemental d?ici décembre prochain.
Le chantier de l?éolien offshore va se poursuivre avec le lancement d?une deuxième appel d?offres gouvernemental d?ici décembre prochain.
Dans une passe particulièrement difficile, le secteur va faire l'objet de nombreuses dispositions. Certaines entreront en vigueur dans les semaines à venir.
Depuis quatre mois, on avait beaucoup entendu parler des gaz de schiste et du nucléaire, mais bien peu des énergies renouvelables. Et si, tout compte fait, le Parti socialiste, focalisé sur le redémarrage de la croissance et la défense de l'emploi, avait relégué le dossier en bas de la pile ? La Conférence environnementale les a en fait replacées sur le devant de la scène et elles seront aussi, à n'en pas douter, un sujet majeur du grand débat national à venir sur la transition énergétique.
Parce que le gouvernement, en tout cas officiellement, considère l'énergie durable comme un vivier d'emplois et donc comme un vecteur de reprise, parce qu'elle subit la crise économique de plein fouet, la filière dans son ensemble aura droit à des mesures d'urgence. Le secteur de l'éolien en particulier sera partiellement délesté d'une partie des contraintes de réglementation inhérentes à la deuxième loi du Grenelle de l'environnement, très critiquée par les professionnels et qui a il est vrai nettement ralentit son expansion. Tout en réitérant son soutien au dispositif d'obligation d'achat, « le gouvernement simplifiera en effet les procédures de planification, en supprimant l'obligation d'appartenir à une Zone de Développement de l'Eolien (ZDE) », a indiqué Jea
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant