L'encadrement des loyers peine à convaincre... même ses défenseurs

le
2

Selon un récent sondage, une majorité des Français soutiennent l’élargissement de l’encadrement des loyers. Mais ils sont encore plus nombreux à douter de son efficacité.

Effectif depuis plus d’un an à Paris (depuis le 1er août 2016), l’encadrement des loyers ne cesse de faire parler de lui. Le dispositif est en effet susceptible de s’étendre aux 28 agglomérations où le marché locatif est tendu et devrait être étendu dès 2018 à 412 communes de la banlieue parisienne. Quant à Lille, si l’on en croit les propos de la ministre du Logement Emmanuelle Cosse, elle devrait rejoindre les villes bénéficiant de cet encadrement à la fin de l’année.

Et pourtant, malgré d’importants soutiens politiques à gauche, la mesure laisse encore les utilisateurs perplexes. Selon un sondage mené par le site de petites annonces Vivastreet auprès de 5600 personnes, 54,2% des sondés sont favorables à l’extension du dispositif. Mais preuve qu’il n’y croit pas vraiment, ils sont 60% à déclarer que cet encadrement est «peu ou pas efficace».

Le flou persiste

Tout ça pour ça, donc. Loin de la satisfaction affichée par le gouvernement, les professionnels de l’immobilier n’ont cessé de dénoncer l’impact de cette mesure. Propriétaires comme vendeurs se plaignent de la complexité et du manque de pertinence des loyers de référence proposés, estimant que le marché se régule de lui-même en période économique difficile. Ils estiment par ailleurs que le dispositif détourne des capitaux de l’investissement locatif, renforçant encore le manque de logements et réclament un bilan précis de cette mesure.

Et entre ces deux positions, les particuliers semblent partagés. Malgré les commentaires triomphalistes et le lancement du site gouvernemental (voir ici) permettant à chacun de vérifier si son loyer parisien est conforme à la réglementation, le doute et le flou persiste.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile il y a 2 mois

    il y a 2 façons de détruire une ville : les bombardements et le blocage des loyers

  • ericlyon il y a 2 mois

    Depuis le temps que tous les spécialistes disent que c'est une absurdité il seraient temps qu'ils comprennent !