L'encadrement des loyers étendu à la petite couronne

le
2
Un appartement à louer. (© D. Faget / AFP)
Un appartement à louer. (© D. Faget / AFP)

L'encadrement des loyers gagne du terrain. Alors qu'il ne s'appliquait alors qu'à Paris, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse a décalré dans une interview à France Bleu qu'il allait être étendu à plus de 400 communes de l'agglomération parisienne, à partir de 2018.

La ministre a signé mercredi un arrêté permettant d'étendre ce dispositif à 412 communes de la région parisienne, parce qu’«il y a des zones en Ile-de-France où les loyers sont très chers» et cette mesure, qui entrerait en vigueur à partir de 2018, va permettre, selon elle, «de redonner du pouvoir d'achat aux ménages concernés».

«En tout huit millions de Franciliens et plus de quatre cents communes sont concernées. Mais avant d'encadrer, il faut observer, pour définir les plafonds de loyers à ne pas dépasser. Cela pourra donc être effectif à partir de 2018», a précisé la ministre dans un entretien au journal Le Parisien.

Effectif à Lille d'ici la fin de l'année

Cet élargissement de l'encadrement des loyers, qui avait été évoqué par la ministre en avril, concerne les départements des Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Yvelines, Val-d'Oise, Essonne et Seine-et-Marne.

La ministre du Logement a confirmé par ailleurs que le dispositif pourra être effectif à Lille, à la fin de l'année 2016. «Et Grenoble a lancé son observatoire pour un encadrement d'ici à un an et demi», a-t-elle ajouté

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ericlyon il y a 5 mois

    C'est la même (mauvaise) logique que pour le travail, comme on protège ceux qui ont un emploi au détriment de ceux qui n'en ont pas, on protège ceux qui ont un logement au détriment de ceux qui en cherche un.

  • neofoxy il y a 5 mois

    Super, AirBNB va gagner des parts de marché ;)