L'emploi salarié progresse encore avec 0,2% au 2e trimestre

le
6
NOUVELLE HAUSSE DE L'EMPLOI SALARIÉ AU 2E TRIMESTRE
NOUVELLE HAUSSE DE L'EMPLOI SALARIÉ AU 2E TRIMESTRE

PARIS (Reuters) - L'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles en France a augmenté de 0,2% au deuxième trimestre en France, avec 24.100 postes créés, selon l'estimation "flash" publiée vendredi par l'Insee.

L'institut a dans le même temps revu en légère baisse la hausse enregistrée au premier trimestre, à 0,2% (contre 0,3% précédemment), soit 37.900 postes créés (contre 40.400 initialement).

Sur un an, le niveau de l'emploi salarié s'inscrit en progression de 0,9%, soit 143.300 postes.

Au deuxième trimestre, les destructions d'emplois ont repris dans la construction (−0,3%, soit 3.500 emplois détruits), alors que l'emploi dans ce secteur avait renoué avec un solde légèrement positif (+0,1%) le trimestre précédent après 15 trimestres de contraction.

Dans l'industrie, qui n'a pas été en situation de création nette d'emplois depuis début 2001, l'emploi a continué de reculer au même rythme qu'au premier trimestre (-0,3%, soit 9.700 postes détruits).

Sur un an, l'industrie a perdu davantage d'emplois que la construction (33.900 contre 13.400), souligne l'Insee.

En revanche, l'emploi du secteur tertiaire dans son ensemble a continué de croître, même si sa progresssion a ralenti avec une hausse de 0,3% contre +0,4% au premier trimestre. Au total, 37.300 emplois ont été créés dans le tertiaire et 500 emplois ont été détruits dans l'intérim.

Hors intérim, l'emploi dans le secteur tertiaire a donc créé 37.800 emplois au deuxième trimestre, sa croissance ralentissant légèrement par rapport au premier trimestre, à +0,3% contre +0,4%.

La Dares (Direction des études et des statistiques du ministère du Travail) a précisé dans un communiqué distinct que l'indice du salaire mensuel de base (SMB) avait augmenté de 0,3% au deuxième trimestre 2016 et de 1,2% sur un an.

L'indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) enregistre une progression comparable sur le trimestre et une hausse légèrement inférieure, de 1,1%, sur un an.

A titre de comparaison, le taux d'inflation annuelle (hors tabac) s'élevait à 0,6% au cours du deuxième trimestre 2016 et s'établissait à 0,2% sur les douze mois à fin juin 2016.

(Myriam Rivet, édité par Matthieu Protard)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme il y a 8 mois

    On avait dejà l'insee....on a maintenant en plus la Dares ( l'insee du ministere du travail) .....y a pas de doublons dans la fonction publique.....

  • M107412 il y a 8 mois

    Suite l'employé en cdd fût remercié. Elle travaille toujours dans l'entreprise par l’intermédiaire d'ene société de services. Elle retrouve ses collègues secrétaires trilingues mais maintenant elle fait le ménage chez ses ex-collégues.

  • M107412 il y a 8 mois

    Je ne souviens de plusieurs collègues secrétaires trilingues à temps partiel en cdd et cdi. Elles avaient le temps d' accompagner leurs enfants à l’école, d'effectuer les tâches ménagères etc...Après quelques années leurs enfants sont devenus autonomes et ont participé aux tâches ménagères.C'est alors qu'elles ont souhaité reprendre leur poste à temps plein.Le service n'y a vu que des avantages. Le coût d'un employé intérimaire était supérieur à celui d'un employé en cdi.

  • jean.coq il y a 8 mois

    ANOSRA - nos politiciens calculent avec la "mémoire courte" des électeurs. Et la presse recopie tout bétement les informations comme au bon vieux temps de le PRAVDA en URSS

  • ANOSRA il y a 8 mois

    Progresse encore de 0,2% !!! On est sauvés, ça va mieux !!! Mais de combien a t-il a régressé depuis l'élection de 2012 avec le matraquage fiscal des entreprises des 2 premières années ?

  • M940878 il y a 8 mois

    j'aime bien le 'encore' !