L'emploi s'est dégradé dans les pays de l'OCDE

le
0
De fin 2007 à fin 2011, le nombre de personnes ayant perdu leur emploi dans le club des pays riches de l'OCDE a augmenté de 14 millions et dépasse les 44 millions.

La crise de 2007-2008 aura été dévastatrice sur le front du chômage. En quatre ans, de fin 2007 à fin 2011, le nombre de personnes ayant perdu leur emploi dans le club des pays riches de l'OCDE a augmenté de 14 millions et dépasse les 44 millions. Le pic a été atteint en octobre 2009, avec un taux de chômage à 8,7%, soit un niveau sans précédent depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. «Le chômage a diminué depuis deux ans, mais très lentement, en raison de la faible reprise économique», commente Stefano Scarpetta, directeur adjoint de l'emploi de l'OCDE. L'expert souligne aussi de grandes disparités entre les pays, selon l'ampleur des chocs macroéconomiques et la structure des marchés du travail. Le choc fut particulièrement violent aux États-Unis, où le taux de chômage a plus que doublé, ainsi qu'en Espagne et en Irlande, où il a quasiment triplé. Ces trois pays ont été durement frappés par la crise financière et l'explosion de la b

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant