L'emploi intérimaire accélère en avril, en hausse de 9,1%

le
2
HAUSSE DE 9,1% DE L'EMPLOI INTÉRIMAIRE EN AVRIL
HAUSSE DE 9,1% DE L'EMPLOI INTÉRIMAIRE EN AVRIL

PARIS (Reuters) - La croissance de l'emploi intérimaire, considéré comme un indicateur avancé de la situation générale de l'emploi, a franchement accéléré en avril, selon le baromètre mensuel Prism'emploi publié lundi.

Le mois dernier, l'emploi intérimaire a progressé de 9,1% par rapport à avril 2015 pour atteindre son plus haut niveau depuis décembre 2015. Cette hausse fait suite à une augmentation de 5,9% en mars.

L'ensemble des secteurs ont vu la progression de leurs effectifs intérimaires accélérer le mois dernier, à l'exception du commerce (+4,1% contre 6,5% en mars).

Cette accélération est particulièrement notable dans les services (en hausse de 11,6% contre +5,3% en mars) et l'industrie (avec une augmentation de 8,1% après +4,3% en mars).

Malgré une accélération moins marquée, la progression des effectifs intérimaires reste dynamique dans les transports (14,8%, en hausse de 2,5 points) et le BTP (+8,9%, soit une progression de 1,8 point).

Prism'emploi souligne qu'après avoir été soutenue en 2015 par les qualifications de premier niveau, la croissance de l'intérim s'appuie désormais sur des métiers plus qualifiés.

En avril, les deux catégories ayant connu le plus fort développement sont celles des ouvriers qualifiés (+13,2%) et les professions intermédiaires (10,7%).

Selon ce baromètre, la croissance de l'intérim sur les quatre premiers mois de 2016 s'élève à 6,3%, après 4,5% en 2015, une "amélioration (qui) demeure toutefois relativement modeste au regard des précédents cycles de reprise économique."

En avril, le chômage a reculé pour le deuxième mois consécutif en France, ce qui n'était pas arrivé depuis cinq ans, et a retrouvé son niveau de l'hiver 2015, selon les chiffres publiés la semaine dernière par le ministère du Travail.

(Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pylenoir le lundi 30 mai 2016 à 13:09

    Sans compter que c'est le début de la saison touristique et de l'effet Euro. Contrairement à ce que les journalistes feignants, incultes ou à la botte essaient de nous faire croire le chômage continue d'augmenter dès que l'on soulève le coin du tapis on trouve des montagne de chômeurs.

  • pylenoir le lundi 30 mai 2016 à 13:04

    Un mieux dans la compétitivité des entreprises et la demande des ménages mais on constate que la confiance dans le gouvernement n'est pas là sans parler de l'avenir. L'intérim est le niveau en dessous du CDD qui est en dessous du CDI et donc la situation des salariés ... est dans le 36ème dessous.