L'emploi américain déçoit

le
0
L'économie américaine a détruit 95.000 emplois en septembre. Les économistes s'attendaient à un chiffre à l'équilibre. Le secteur privé, pris seul, a créé 64.000 emplois.

L'emploi américain ne décolle pas. Enième signe d'une reprise poussive, l'économie américaine a détruit plus d'emplois que prévu en septembre, laissant disparaître 95.000 postes, selon les chiffres du département du Travail américain. Les économistes s'attendaient à un équilibre entre créations et destructions d'emplois.

Ces chiffres ont été plombés, comme les mois précédents, par l'arrivée à terme de 77.000 contrats temporaires signés par l'Etat pour réaliser le recensement de la population. Au total, l'Etat a supprimé 159.000 postes sur le mois, dont 76.000 dans les administrations locales. Les finances dégradées de certains Etats commencent à se répercuter sur l'emploi, selon les analystes.

«C'est un grand changement : les mois précédents, seuls les emplois temporaires du recensement plombaient les chiffres du public», rappelle Jean-Marc Lucas, économiste Etats-Unis chez BNP Paribas. Cette fois-ci, les chiffres sont également tirés à la baisse pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant