L'empereur Akihito s'inquiète de ne pouvoir remplir ses devoirs

le
0
    TOKYO, 8 août (Reuters) - L'empereur japonais Akihito s'est 
dit inquiet de ne plus pouvoir remplir ses responsabilités à 
cause de son âge, dans une allocution vidéo retransmise lundi, 
après que plusieurs médias ont annoncé sa volonté d'abdiquer. 
    "Quand je vois que ma force physique décline graduellement, 
je m'inquiète qu'il puisse être difficile pour moi de remplir 
mes obligations en tant que symbole de l'Etat avec toute mon 
énergie, comme je l'ai fait jusqu'à maintenant", a-t-il déclaré. 
    Lors de son allocution télévisée, l'empereur n'a pas pu 
annoncer clairement son abdication, ce qui serait vu comme une 
intrusion dans les affaires politiques du pays.  
    Le mois dernier, la chaîne de télévision publique NHK a 
indiqué que l'empereur avait fait part à l'Agence de la famille 
impériale de sa volonté d'abdiquer dans "les prochaines années". 
L'agence de presse Kyodo a elle aussi relayé des informations 
similaires, précisant que l'empereur avait informé son entourage 
qu'il voulait quitter le trône du Chrysanthème dans un an 
environ. 
    Né en 1933, intronisé à la mort de son père, Hirohito, en 
1989, Akihito a connu plusieurs problèmes de santé. Il a été 
opéré du coeur et soigné d'un cancer de la prostate. Il a réduit 
récemment ses apparitions officielles, laissant sa place à son 
fils, le prince-héritier Naruhito, âgé de 56 ans. 
     
     
 
 (Linda Sieg et Elaine Lies, Laura Martin pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant