L'émotion et la tristesse

le
0
L'émotion et la tristesse
L'émotion et la tristesse

Marie-Christine, 45 ans, s'agenouille puis se signe deux fois devant l'autel de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray. C'est là, au pied de cette table sacrée en bois de chêne, que le père Jacques Hamel a été égorgé il y a un peu plus de deux mois par deux terroristes se réclamant de Daech. « Je ressens de la peine parce que l'abbé ne reviendra jamais, mais aussi de la joie, des battements de cœur très forts parce que notre lieu de culte rouvre enfin », dévoile cette paroissienne. Hier après-midi, lors d'une messe de réparation destinée à laver, à purifier avec de l'eau bénite ce qui a été souillé par la haine, l'édifice a retrouvé ses fidèles.

 

Des prières pour le père Hamel

 

« C'est un peu une résurrection. Le père Hamel, je le vois paisible dans le ciel, au paradis. Bien sûr, cela me fait mal encore à l'intérieur mais je suis heureuse. Peut-être que les messes ici seront encore plus belles qu'avant car un drame, ça renforce les liens entre croyants », estime Huguette, 71 ans, qui fait parfois bénévolement le ménage dans la nef. Pierre, lui, prie pour le père Hamel. « Faisons-le vite saint ! » suggère-t-il. Pour être canonisé et accéder à la sainteté, il devra d'abord être béatifié. Une procédure que le pape a décidé d'accélérer. Le Vatican a, en effet, annoncé hier qu'il était exceptionnellement dispensé des cinq années d'attente habituelles avant l'ouverture de son procès en béatification. Devant un portrait du curé offert par un peintre musulman, Paul, 8 ans, allume un cierge. C'est l'abbé qui l'avait baptisé. « Il faisait beaucoup de sourires. Dès que je vois une étoile dans le ciel, je me dis : Ah, tiens, c'est le père Hamel ! » témoigne le garçon. Ses parents lui tiennent la main. « Grâce à l'encens, l'odeur de la mort est partie », constatent-ils. Sophie, 59 ans, se recueille devant une statue de la Vierge qui vient de retrouver son chapelet, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant