L'émotion après le décès de Sophie en Guyane

le
0
La jeune fille, qui devait participer aux prochaines JMJ, a perdu la vie dans un accident de car. Le pape François a fait savoir qu'il s'associait à la peine de la famille. » Les JMJ de Rio endeuillées par le décès d'une jeune Parisienne en Guyane

La jeune fille décédée mercredi 17 juillet 2013 dans l'accident qu'a subi sur la route de Kourou un des trois cars du groupe de participants des JMJ de la paroisse Saint-Léon de Paris (XVe arrondissement) s'appelait Sophie Morinière.

Âgée de 21 ans, était étudiante en quatrième année à l'École polytechnique féminine à Sceaux. Elle était l'aînée de quatre enfants, une s½ur de 19 ans et deux frères de 17 et 14 ans. Ses parents s'étaient installés depuis deux ans dans Paris, venant de Garches où ils avaient passé de nombreuses années.

Gentillesse et rayonnement

«Dans la courte semaine passée en Guyane, Sophie avait déjà marqué le groupe par sa gentillesse et son rayonnement», indique-t-on au...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant