L'émission d'eurobonds, l'arme contre la contagion ? 

le
0
INFOGRAPHIE - Le ministre des Finances luxembourgeois, Jean-Claude Juncker, et son homologue italien, Giulio Tremonti, ont relancé lundi l'idée d'émettre des «E-bonds».

La sortie de la crise sera politique ou ne sera pas. Le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker et l'Italien Giulio Tremonti, tous deux ministres des Finances, ont relancé lundi l'idée d'émettre des «E-bonds», autrement dit des eurobonds (euro-obligations en français). Un projet en apparence technique, mais dont la portée politique est immense. Dans leur tribune du Financial Times, ils annoncent la couleur: l'Europe doit apporter la preuve «de son engagement politique en faveur de l'union monétaire et économique et de l'irréversibilité de l'euro».

L'idée n'est pas nouvelle en soi. Le Parlement européen et le FMI, en 2009, s'y sont montrés favorables. Il s'agirait pour l'Union européenne d'émettre en son nom des titres de dette, à l'instar du Trésor des États-Unis. En mai dernier, les Européens ont déjà fait un premier pas dans ce sens avec l'instauration du Fonds européen de stabilité financière. Le FESF, doté d'une capacité d'emprunt de 440 milliards d'euro

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant