L'émir du Qatar lance un appel au dialogue

le
0
    DOHA, 21 juillet (Reuters) - L'émir du Qatar, Tamim ben 
Hamad al Thani, a lancé vendredi un appel au dialogue pour 
résoudre la crise diplomatique qui oppose son émirat à quatre 
pays arabes, tout en soulignant que ces discussions devaient 
respecter la souveraineté nationale. 
    Dans son premier discours depuis que l'Arabie saoudite, 
Bahreïn, les Emirats arabes unis et l'Egypte ont rompu avec son 
émirat, Tamim ben Hamad al Thani a assuré que la vie poursuivait 
son cours en dépit d'un "siège" injuste. 
    "Le Qatar combat le terrorisme sans relâche et sans aucune 
compromission et la communauté internationale le reconnaît", 
a-t-il dit dans son discours retransmis à la télévision. 
    Tamim ben Hamad al Thani s'exprimait quelques heures après 
le message que lui a adressé le secrétaire d'Etat américain, Rex 
Tillerson, selon lequel les Etats-Unis sont satisfaits des 
efforts déployés par le Qatar et demandé aux quatre pays arabes 
de lever leur "blocus terrestre". 
    Tamim ben Hamad al Thani a jugé que les Qataris devaient 
apprendre à compter davantage sur eux-mêmes et que l'économie du 
pays devait s'ouvrir davantage aux investissements étrangers. 
    "L'heure est venue pour nous d'épargner le peuple (des 
effets) des divergences politiques entre gouvernements", a-t-il 
dit avant d'appeler au dialogue. 
    "(...) Toute solution devra respecter la souveraineté et la 
volonté de chacun." 
 
 (Aziz El Yaakoubi, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant