L'Émilie-Romagne se remet vite au travail

le
0
INFOGRAPHIE - Dans cette région sinistrée qui concentre l'excellence italienne, les petits patrons se montrent combatifs.

Après l'Émilie-Romagne, la Vénétie et le Frioul: le phénomène sis­mique se déplace vers le nord-est. Il a été ressenti ce week-end à Belluno et Pordenone, sans faire de victimes ni de gros dégâts. Selon les satellites du réseau CosmoSkyMed, la terre s'est élevée de 13 centimètres dans les zones dévastées, fin mai, par de fortes secousses.

Jeudi dernier, le président Giorgio Napo­litano s'est rendu auprès des populations sinistrées. «Je ne voulais pas me présenter à vous sans un décret autorisant la reprise immédiate de l'activité. Je l'ai signé hier soir, à peine le gouvernement me l'a-t-il transmis, sans même consulter mes services juridiques. Il fallait faire vite», leur a-t-il dit. Ce décret est fondamental. Les entreprises vont pouvoir faire certifier provisoirement la conformité de leurs bâtiments par des experts et reprendre immédiatement la production. Sous réserve d'obtenir dans les dix-huit mois une confirmation officielle.

Au moins 25.000 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant