L'embarras du clan Villepin pour le 1er tour

le
0
Pour l'ex-ministre de Jacques Chirac, Brigitte Girardin, «voter utile, c'est voter François Hollande dès le premier tour». Dominique de Villepin, lui, ne devrait pas s'exprimer avant le premier tour, mais son entourage n'apprécie pas les récents propos de Nicolas Sarkozy à son égard.

La décision a été mûrement réfléchie et le déclic final s'est produit il y a quelques semaines, quand Brigitte Girardin collectait des parrainages pour la candidature de Dominique de Villepin à l'Élysée. «J'ai passé des journées et des nuits au téléphone avec des maires, des élus de l'outre-mer que j'ai bien connus. Et j'ai pu constater à quel point ils étaient furieux», raconte l'ancienne ministre de Jacques Chirac. «Je suis tellement éc½urée que tout le travail que nous avons réalisé de 2002 à 2005 dans les Dom-Tom ait été ruiné par la politique de Nicolas Sarkozy», confie-t-elle au Figaro.

Pour cette «fidèle chiraquienne», déçue que Dominique de Villepin n'ait pu mener campagne à la présidentielle, l'élection de 2012 devenait problématique. «Je ne me reconnais plus dans les valeurs de l'UMP, dans cette droitisation que rien n'arrête», fustige cette «gaulliste sociale». «En 2007, j'ai voté pour Nicolas Sarkozy par résignation. J'ai e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant