L'Élysée suit de très près la bataille des centres

le
0
Brice Hortefeux, le très probable directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, veut croire que le président du Parti radical saura se retirer de la course.

Le scénario du centre en 2012 peut-il se dérouler comme l'a rêvé l'Élysée? Avec un candidat nommé François Bayrou, et pas de candidat nommé Jean-Louis Borloo. Le très probable directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux, qui connaît très bien les deux hommes, veut croire que le président du Parti radical saura se retirer. «Jean-Louis a déjà avancé plusieurs raisons qui justifieraient un retrait de sa candidature: la menace Le Pen et les crises internationales» , note Brice Hortefeux. Or «les crises internationales, on y est...», ajoute-t-il. Depuis plusieurs mois, Sarkozy dit et répète que le seul candidat possible au centre est François Bayrou. Il considère que Bayrou, entre les deux tours de la présidentielle, aura plus intérêt à traiter avec lui qu'avec la gauche. Il sait aussi que les électeurs de Bayrou n'auraient de toute façon pas voté pour lui au premier tour.

Conscient de cette analyse, Bayrou attend que l'Élysée fasse le trav

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant