L'Elysée qualifie de rumeur le départ d'Henri Proglio

le
0

(lerevenu.com) - Dans un article publié le 17 août, Le Parisien évoquait un projet de remplacer par Guillaume Pépy, actuel président de la SNCF et ancien directeur de cabinet de Martine Aubry, au ministère du Travail, Henri Proglio au poste de PDG d'EDF, dont l'Etat contrôle près de 85% du capital. Une source à L'Elysée interrogée par l'AFP a qualifié ces informations de «pures rumeurs».

Dans le même article, Le Parisien indiquait qu'Henri Proglio, «réputé proche de Nicolas Sarkozy», pourrait se voir proposer comme «lot de consolation», la présidence de Thales, dont le capital est détenu à 27% par l'Etat français, et la famille Dassault, via Dassault Aviation (25,96%). Le mandat de Luc Vigneron, l'actuel président-directeur général de Thales, nommé en mai 2009, est prévu pour prendre fin en 2014. Pour mémoire, Groupe industriel Marcel Dassault, détient 6,30% de Veolia Environnement, un groupe que présidait Henri Proglio, avant de devenir numéro un d'EDF.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant