L'Elysée présente «34 plans» pour la reconquête industrielle

le
3
L'Elysée présente «34 plans» pour la reconquête industrielle
L'Elysée présente «34 plans» pour la reconquête industrielle

François Hollande a présenté ce jeudi matin à l'Elysée un arsenal de «34 plans» visant à relancer une industrie française en berne. «Notre stratégie doit être résolument offensive», a lancé devant un parterre de professionnels celui qui veut faire entrer la France, cette «nation d'inventeurs», dans «la troisième révolution industrielle» et la hisser «au meilleur niveau de la compétition mondiale» d'ici dix ans. Elaborés depuis un an au sein du ministère du Redressement productif d'Arnaud Montebourg avec le concours du cabinet de conseil McKinsey, ces projets sont censés permettre de préserver 479 000 emplois dans le secteur. Un petit pas en avant après la disparition de 750 000 emplois au cours la dernière décennie.

Adapter «l'usine du futur» aux nouveaux modes de vie

Le maître-mot de cette nouvelle stratégie, c'est l' «innovation», et l'objectif, créer «l'usine du futur», a déclaré le chef de l'Etat. La priorité sera donnée aux TGV, aux nanotechnologies, à la robotique, à la chimie verte, aux tissus intelligents ou encore aux objets connectés, pour booster trois secteurs : la transition énergétique et environnementale, la santé et le numérique.

«Les changements de mode de vie vont avoir des conséquences industrielles, en termes de produits et de créations d'emplois, si nous les exploitons», a justifié Arnaud Montebourg. Ce dernier avait déjà esquissé cette directive en lançant cet été, aux cotés des ministres de l'Economie numérique Fleur Pellerin et de la Recherche, Geneviève Fioraso, le projet «Innovation 2030», sorte de concours Lépine géant destiné à stimuler la créativité des industriels français. «La France doit relancer sa production, proposer de nouveaux objets», a insisté de son côté le président François Hollande.

Quelques exemples de «projets d'avenir»

- La voiture pour tous consommant moins de 2 litres aux 100 km : Conçue et fabriquée en France, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9390997 le jeudi 12 sept 2013 à 16:24

    Vu les impôts que je viens de recevoir, + 35% - a quelques centaines d euros de différence par rapport à la précédente déclaration - je ne vais plus faire de dépenses en France. Je prends déjà mes vacances hors de l amère patrie et bientôt, je vais m installer loin de la grisaille francaise ..... Les Socialistes ne connaissent que les impôts, Rocard la CSG etc. Ils veulent relancer la consommation, j attends 2014 pour voir le résultat, j aurais dèjà quitté ce pays.

  • gacher le jeudi 12 sept 2013 à 16:21

    avant de reconquérir, il faut déjà arrêter de faire fuir. depuis 20 ans, on croie que la France peut être un pays de services et de bureaux. On voit ce que cela donne. On fait quoi dans un bureau quand il n'y a pas d'activités. L'ENA est un réservoir quasi inépuisable de crétins

  • Ouakal le jeudi 12 sept 2013 à 14:10

    34 plans pour augmenter le chômage et les déficits, et pour faire des cadeaux aux riches promoteurs immobiliers et aux banques.