L'Elysée ouvre son parc au public

le
0

par Elizabeth Pineau

PARIS (Reuters) - Des centaines de personnes se promenant sur la pelouse entre platanes, buissons et parterres sur fond de palais présidentiel surmonté du drapeau tricolore : l'Elysée a ouvert dimanche ses portes au public, ce qu'il fera une fois par mois.

François Hollande et sa compagne, Valérie Trierweiler, s'y sont promenés en début d'après-midi une fois la presse hors des lieux, ont rapporté les services de la présidence.

Les Français pourront désormais parcourir chaque dernier dimanche du mois ce parc d'un hectare et demi qui n'était jusqu'ici accessible qu'un week-end par an, pour les Journées du patrimoine.

Dès l'ouverture, à midi, des centaines de personnes ont franchi la grille du Coq bordant côté Seine le palais de l'Elysée. Il fallait compter plus d'une heure d'attente sous un froid soleil automnal pour accéder au site.

"Je suis content d'avoir franchi la grille du Coq, devant laquelle je m'arrêtais souvent quand j'étais enfant," raconte un habitant de Vincennes.

Satisfait de sa promenade, il dit toutefois regretter "le manque d'animation" et aurait apprécié "un peu de musique, sans faire kermesse quand même".

Venus en famille ou entre amis, les promeneurs, parmi lesquels de nombreux touristes, avaient accès à tout le parc, pelouse et chemins compris.

Des enfants ont apporté leur trottinette, quelques badauds une baguette et des provisions pour improviser un pique-nique à l'ombre d'un des platanes géants, dont le plus grand date de Louis XVI.

"L'ELYSÉE APPARTIENT AU PEUPLE"

Aux abords du palais construit à l'origine par Louis XV pour la marquise de Pompadour, certains offraient leur visage au soleil assis sur les marches bordant la salle des Fêtes, dont les rideaux avaient été tirés.

Sous les fenêtres du bureau du président, où l'on apercevait un chandelier allumé, une femme salue "une bonne initiative car, comme le dit François Hollande, l'Elysée appartient au peuple, lui n'est que le locataire".

"Le président de la République est ici grâce et avec les Français", renchérit une conseillère du président. "L'Elysée est le lieu de décision d'Etat le plus haut donc cela permet aux gens d'y être associés"

"C'est le jardin des Français, il faut qu'ils puissent y aller librement. Dans quelques mois on n'en parlera plus, ce sera devenu une habitude", pense-t-elle.

Jardin à l'anglaise célèbre pour la forme incurvée de sa pelouse, le parc de l'Elysée n'a longtemps été ouvert qu'à l'occasion de la garden-party du 14-Juillet, supprimée en 2010.

Le parc, choisi par François Hollande pour sa photographie officielle, est entretenu par neuf jardiniers.

A part un coin à la française très organisé aux abords des appartements privés du président, les plantes y poussent en liberté ; les feuilles mortes sont recyclées en terreau, les engrais chimiques sont bannis.

Décoré de quelques statues - un mouton signé François-Xavier Lalanne, notamment -, le choix des fleurs reste simple : roses, impatiens, bégonias, hortensias, narcisses, jacinthes, cyclamens.

"Il y a des parcs plus beaux que ça en France", remarque un promeneur. "Mais enfin, comme ça, on peut voir à quoi servent nos impôts".

Edité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant