L'Élysée minimise à l'avance les vérités de Delphine Batho

le
0
L'exécutif ne veut pas donner à la ministre limogée un poids politique qu'elle n'a pas. » Batho : les Français n'approuvent pas son limogeage

Il n'a pas répondu à la question. Lors d'une conférence de presse commune, mercredi à Berlin, aux côtés notamment d'Angela Merkel et José Manuel Barroso, François Hollande n'a pas voulu commenter le limogeage de Delphine Batho la veille. Ce n'était pas le lieu: les chefs d'État et de gouvernement européens étaient réunis pour parler de l'emploi des jeunes. Mais la question a fait sourire le chef de l'État.

L'Élysée veut dédramatiser l'épisode. L'ancienne ministre de l'Écologie tient aujourd'hui une conférence de presse pour dire sa vérité? Dans l'entourage du chef de l'État, on ne s'en inquiète pas apparemment. «Quitte à être remerciée, elle défend sa position», relativise-t-on de manière compréhensive pour minimiser l'accrochage. L'exécutif ne veut pas donner à Delphine Batho un poids politique qu'elle n'a pas...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant