L'Elysée fait sa pub sur Facebook

le
0
«La croissance, je ne l'attends pas, je la stimule». C'est le slogan choisi par la présidence de la République pour communiquer sur les réseaux sociaux après l'intervention télévisée du chef de l'Etat.

Nicolas Sarkozy voulait aller chercher la croissance «avec les dents». François Hollande, lui, «ne l'attend pas», mais «la stimule», apprend-on dans un visuel posté mardi matin sur le compte Facebook de l'Elysée. Sous ce slogan de communiquant, écrit en lettres capitales blanches sur fond rouge, sont listés les grands jalons de la politique économique de François Hollande: la création d'une banque publique d'investissement, le pacte de compétitivité, la réforme du marché du travail, les contrats de génération, les emplois d'avenir et la dernière trouvaille, le «choc de simplification».

Cinq jours après l'intervention de François Hollande sur France 2, l'Elysée veut assurer le service après-vente sur les réseaux sociaux, en vantant la désormais célèbre «b...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant