L'Elysée aux petits soins avec Taubira

le , mis à jour à 11:57
3
L'Elysée aux petits soins avec Taubira
L'Elysée aux petits soins avec Taubira

« À Londres, ils ont leur maire musulman et nous, on aura bientôt notre première présidente noire : Christiane présidente ! » hurle Mona, une Antillaise. Mardi matin, dans les jardins du Luxembourg à Paris, la vraie star du 10 mai, journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage, ce n'est pas François Hollande. Mais bel et bien Christiane Taubira, que le président courtise en vue de sa propre candidature à l'élection présidentielle.

Le chef de l'Etat n'a donc pas oublié de saluer le travail de son ex-ministre, qui a donné son nom, en mai 2001, à une loi reconnaissant l'esclavage comme crime contre l'humanité. Avant de quitter l'estrade, bras dessus bras dessous, avec l'ancienne garde des Sceaux. « Oui, elle me manque, mais je sais que là où elle est, elle est toujours la même », confiera un peu plus tard Hollande à Public Sénat. Plus de trois mois après sa démission fracassante pour cause d'opposition à la déchéance de nationalité, le président cherche à garder Taubira dans ses filets.

« Elle est très sollicitée, notamment par l'Elysée », confie un de ses amis. Ça passe même par... des poèmes ! Le 2 février, pour l'anniversaire de Taubira, le conseiller spécial du président, Bernard Poignant, lui a ainsi adressé ces vers qu'en 1824 Victor Hugo écrivait sur Chateaubriand renvoyé à l'époque du ministère des Affaires étrangères :

« A ton tour soutenue par la France unanime

Laisse donc s'accomplir ton destin magnanime

Chacun de tes revers pour ta gloire est compté

Quand le sort t'a frappé, tu lui dois rendre grâce

Toi qu'on voit à chaque disgrâce

Tomber plus haut que tu n'étais monté».

« C'est mon plus beau cadeau, je ne l'oublierai pas ! » lui a répondu l'ex-garde des Sceaux.

Pas question d'être tenue par le devoir de réserve

Au palais, Vincent Feltesse, conseiller politique du président, garde aussi le contact. Et récemment, Hollande lui-même a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8589793 il y a 7 mois

    Lorsque la France sera musulmane,les lois Taubira (mariage gay..)partiront à la poubelle. Que fait Chateaubriand dans cette comédie.

  • M940878 il y a 7 mois

    no comment , ce président virtuel est vraiment calamiteux !

  • M3435004 il y a 7 mois

    La plus calamiteuse des ministres de la Justice de la V ème République. Un désastre pour la sécurité et la hausse de la délinquance. Merci Monsieur Hollande, ici aussi Monsieur le Normal casqué vous avez redressé le pays !