L'Elysée aurait été piraté par les États-Unis

le
0
La cyberattaque dont l'Elysée a été victime ce printemps a permis à ses commanditaires de fouiller les ordinateurs des plus hauts collaborateurs de Nicolas Sarkozy. Une erreur humaine sur Facebook a tout déclenché.

La cyberattaque dont l'Elysée a été victime peu avant le second tour de la présidentielle proviendrait ... des États-Unis! D'après l'Express, qui évoque les conclusions d'une enquête commandée par l'Etat, l'attaque aurait été menée par le plus vieil allié de la France. Le Télégramme, qui avait dévoilé cet été l'existence de ce piratage, expliquait que ses sources tenaient pour responsable «des alliés de la France», sans plus de précisions.

Pourquoi les États-Unis viendraient espionner les secrets de la République? Interrogée à ce sujet par l'Express, la secrétaire d'Etat à la Sécurité intérieure des États-Unis ne confirme ni n'infirme, et botte en touche. «Nous n'avons pas de partenaire plus important que la France, nous n'avons pas d'allié p...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant