L'élue EELV mise en examen pour blanchiment nie être impliquée

le
1
UNE ÉLUE PARISIENNE MISE EN EXAMEN POUR BLANCHIMENT D?ARGENT DE LA DROGUE NIE TOUTE IMPLICATION
UNE ÉLUE PARISIENNE MISE EN EXAMEN POUR BLANCHIMENT D?ARGENT DE LA DROGUE NIE TOUTE IMPLICATION

PARIS (Reuters) - Une élue parisienne d'Europe écologie-Les Verts, mise en examen dans le cadre d'une affaire de blanchiment d'argent de la drogue, a nié samedi toute implication.

Adjointe au maire du XIIIe arrondissement, Florence Lamblin est l'une des neuf personnes mises en examen pour blanchiment en bande organisée et association de malfaiteurs, après un vaste coup de filet en France et en Suisse.

L'UMP et le Front national ont immédiatement critiqué la gauche, tandis que le maire de Paris, le socialiste Bertrand Delanoë, a invité l'élue à s'interroger sur ses fonctions.

Florence Lamblin nie toute implication, selon son avocat, Jérôme Boursican. "Si j'ai bien compris les termes de la mise en examen, que j'ai contestés, que Florence Lamblin a contestés, c'est d'être en lien avec une personne qui est impliquée dans une affaire de blanchiment", a-t-il dit sur France Info.

"C'est une affaire qui concerne un certain nombre de personnes que n'a jamais connues et ne connaît pas Florence Lamblin", a-t-il ajouté. "Je vais très rapidement demander un non-lieu."

L'avocat a nié les informations diffusées par plusieurs médias, selon lesquelles 400.000 euros en espèces avaient été retrouvés chez l'élue écologiste.

"Il n'y a jamais eu d'argent retrouvé à son domicile", a-t-il dit sur LCI, en évoquant une "erreur judiciaire".

Selon le maire de Paris, il s'agit d'"une affaire grave". "La personne concernée doit se poser la question de savoir si elle peut rester représentante du suffrage universel", a dit Bertrand Delanoë sur BFM TV.

A la mairie du XIIIe arrondissement, Florence Lamblin est chargée du développement durable, de l'environnement et du plan climat. Son avocat a précisé qu'elle n'avait pas démissionné, tandis qu'Europe écologie-Les Verts prenait acte de sa démission dans un communiqué.

UMP ET FN S'ENGOUFFRENT DANS LA BRÈCHE

L'UMP et le Front national ont immédiatement critiqué la gauche.

Philippe Goujon, député UMP de Paris et maire du XVe arrondissement, a estimé sur BFM TV que "les positions des Verts et d'un certain nombre de socialistes, qui réclament la légalisation du cannabis, les salles de shoot, amènent à effacer la frontière entre ce qui est légal et pas légal".

"Pourriture à tous les niveaux", a quant à lui dénoncé le secrétaire départemental de la fédération de Paris du Front national, Wallerand de Saint-Just.

"Une des premières causes de l'insécurité angoissante qui nous envahit, c'est la corruption généralisée aux plus hauts niveaux", écrit-il dans un communiqué. "A Paris, à Marseille, dans le Pas-de-Calais, à Lille, il faut nettoyer les écuries."

Le parquet du tribunal de grande instance de Paris avait annoncé mercredi l'interpellation de 17 personnes en France et de trois autres en Suisse lors d'une opération contre un réseau de blanchiment lié à un trafic de cannabis entre le Maroc, l'Espagne et la région parisienne.

En France, plus d'un million d'euros en espèces ont été saisis, ainsi que deux photos d'art d'une valeur d'un million d'euros, six lingots d'or, des pistolets automatiques, des gilets pare-balles et des machines à compter les billets.

En Suisse, un million de francs suisses en espèces, 160 montres de collection d'une valeur de 2 à 3 millions de francs suisses et "une quantité importante de bijoux de luxe" ont été saisis.

Une enquête sur ce réseau a fait apparaître qu'il avait importé plus de huit tonnes de cannabis, d'une valeur de 40 millions d'euros à la revente, et que le produit des ventes était injecté dans un circuit complexe de blanchiment.

Le parquet a évoqué des flux financiers "considérables", de près de 12 millions d'euros pour les seuls mois de mai à octobre 2012.

Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le samedi 13 oct 2012 à 17:16

    Que l'on signe un non lieu ça fera gagner du temps !!!