L'élection US, un choix entre le mauvais et le pire, dit Rohani

le
0
    DUBAI, 23 octobre (Reuters) - L'élection présidentielle 
américaine revient pour les électeurs à choisir entre "le 
mauvais et le pire", estime le président iranien Hassan Rohani. 
    "L'Amérique dit qu'elle a plus de 200 ans de démocratie et a 
eu 50 élections présidentielles, mais il n'y a pas de moralité 
dans ce pays", a déclaré Hassan Rohani dimanche lors d'un 
discours dans un stade retransmis en direct à la télévision. 
    "Vous avez vu les débats présidentiels, la façon dont ils 
parlent (...), comment ils s'accusent (mutuellement) et se 
moquent", a déclaré le président iranien qui était en visite à 
Arak, dans le centre du pays. 
    Hassan Rohani a raconté qu'un chef d'Etat lui avait demandé 
lors de son déplacement aux Nations unies en septembre qui il 
préférait entre le candidat républicain Donald Trump et son 
adversaire démocrate Hillary Clinton. 
    "J'ai dit : dois-je préférer le mauvais au pire ou le pire 
au mauvais ?", a déclaré Hassan Rohani, qui pourrait se 
représenter à la présidentielle iranienne en mai prochain. 
    Il n'a pas dit qui était "le mauvais" et qui était "le 
pire". 
 
 (Bureau de Dubaï; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant