L'élection présidentielle fixée au 11 octobre en Guinée

le
0

CONAKRY, 11 mars (Reuters) - Le premier tour de l'élection présidentielle en Guinée se déroulera le 11 octobre, a annoncé mardi la commission électorale, déclenchant la colère de l'opposition. Le président Alpha Condé ne s'est pas encore officiellement porté candidat à sa réélection mais, aux yeux des observateurs, il serait le grand favori du scrutin s'il décidait de solliciter un second mandat à la tête de ce pays d'Afrique de l'Ouest, premier exportateur de bauxite du continent. En raison de la date choisie pour l'élection présidentielle, les élections locales sont reportées à 2016, a précisé Etienne Soropogui, de la commission électorale. Pour l'opposition, cette modification de calendrier constitue une violation d'un accord signé en 2013 avec le gouvernement et aux termes duquel les élections locales étaient censées avoir lieu avant le scrutin présidentiel. Chef de file de la coalition de l'opposition, Mouctar Diallo a dénoncé une "provocation" et jugé que la commission électorale était "aux ordres" du président. Il a annoncé un boycottage des travaux de l'Assemblée nationale et de nouvelles manifestations. Aucun représentant du gouvernement n'a pu être joint dans l'immédiat. (Saliou Samb; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant