L'élan de Barack Obama brisé par les scandales

le
0
Quatre ans après une élection historique et six mois après une réélection sans réserve, le président américain donne l'impression d'être un observateur frustré et fatigué, plutôt qu'un président en charge.

De notre correspondante à Washington

À regarder Barack Obama donner une laborieuse conférence de presse en compagnie de son hôte turc Erdogan, ce jeudi dans le jardin aux Roses, sous un parapluie tenu au-dessus de sa tête par un marine à l'immobilité impeccable, on avait l'impression pénible d'une métaphore de l'état de sa présidence. Celle d'une Maison-Blanche qui prend l'eau. Quatre ans après une élection historique et six mois après une réélection sans réserve, il n'y a déjà plus d'élan à Washington. Juste un président fatigué aux cheveux blanchis par les soucis, qui tente tant bien que mal de reprendre l'initiative après une semaine émaillée de scandales.

Certes, Obama a promis de remettre de l'ordre avec vigueur dans les affaires du...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant